quelques résultats d'Embrun à Contrexeville en passant par ...la Bulgarie !

En route pour le second objectif de la saison pour Pierre Fromonteil, qui s’ élance ce samedi 1er Octobre sur l’Alpsman, une nouvelle épreuve qui a lieu autour du lac d’Annecy avec 3.8km de natation dans le lac d’Annecy, départ après avoir rejoint en bateau le centre du lac avant de se diriger vers  des parcours vélo et course à pied dans la lignée de ceux proposés sur l’Embrunman….5 cols en vélo, 180km et 4300m de dénivelé positif ! Et la course à pied n’est pas en reste avec 42km pour 1300m de dénivelé positif pour une arrivée au sommet du Semnoz !!.....à condition de passer au km 27 à pied avant 12h de course, ce qui n'est pas une mince affaire, les athlètes arrivant à ce point du parcours au delà des 12h poursuivent pour une arrivée à Saint Jorioz !!  Allez Pierre ! Trois mois après l’Ironman de Nice, Pierre se lance dans ce nouveau challenge de taille, d'une difficulté supérieure au parcours de Nice. Après une préparation qu'il a fallu coordonner avec une activité professionnelle dense, Pierre est en effet restaurateur et tient le « grill Saint Laurent », au 22 rue de Strasbourg à Châlon-sur-Saône, Je précise au passage qu’il s’agit d’un  restaurant fort agréable , avec un accueil et une cuisine de grande qualité que je recommande vivement !! Pierre est paré pour le départ, Allez Pierre !!!

Belle réussite pour Nicolas lors du triathlon d’Embrun qui constituait l’Objectif de sa saison de triathlètes, d’abord finir son premier triathlon XL, ce qui n’est déjà pas une mince affaire, surtout en s’attaquant au mythe d’Embrun avec ses 3.8km en natation, ses 180km à vélo composés de 5000m de dénivelé positif, en passant notamment par le col de l’Izoard, et enfin ses 42.195 km à pied avec 3 tours d’un parcours pas vraiment plat…à cela cette année, s’ajoutait une chaleur étouffante, rendant les conditions un peu plus difficile….mais le plaisir de prendre part à cette course qui est une véritable institution dans le monde du triathlon permet de soulever des montagnes !! Cela tombe bien !...

 Nicolas a d’ailleurs réussi à se jouer des différents pièges, en maîtrisant à la perfection ses efforts, et en évitant de franchir la ligne rouge qui peut mettre en péril le résultat final. Il est en effet nécessaire d’avoir un bonne gestion de ses efforts sur un effort de cette durée, un bon « pacing » selon les termes en vogue ! Et Nicolas a su répondre présent malgré son manque d’expérience sur ce format de course, une bonne natation en 1h04, pour un 232ème qui le met en bonne position sans fatigue, avant de réaliser une partie vélo faite  avec précaution, sur la retenue, avec un 287eme temps en 7h47, ce qui l’amène sur la  course à pied avec une relative fraicheur, pour faire un marathon en 3h33, soit le 48ème temps, qui lui permet d’accéder au top 100, avec une 95ème place au scratch, sur les 783 triathlètes classés, et plus de 1000 partants…pour 12h31 d’efforts, bravo Nicolas !

Très belle performance de Nicolas pour son premier essai sur la distance, et de très bons espoirs pour la suite, sachant qu’une grande partie de l’épreuve a été faîte un peu « en dedans »…l’acquisition de nouvelles expériences sur ce même format de course l’amèneront à savoir repousser encore ses limites sur la durée et atteindre des niveaux de performance encore plus élevés, le meilleur est à venir !! En attendant Nicolas, en cette fin de saison peaufine sa base de vitesse, et dernièrement, il a participé au triathlon S de Seurre, après une phase de récupération méritée suite à l’Embrunman, pour se classer 34ème sur 183 triathlètes classés.

De son côté, Elise Monniaud est en phase finale de sa préparation pour les championnats du Monde X-Terra de Maui, le 23 octobre prochain, différentes épreuves jalonnent sa préparation ces dernières semaines. C’était le cas lors du cross-triathlon de Contrexeville fin août, ou Elise termine à la 85ème place au scratch et 3ème Sénior Femme en 2h31, un podium motivant, et Elise a remis cela le 4 septembre à l’Oxyrace du revermont en terminant 88ème au scratch et 1ère Sénior 4 féminine, (4ème féminine de l’épreuve). La préparation se poursuit en passant par le Duathlon de Chenôve ce 2 octobre, dans le Dijonnais, Allez Elise !

Quant à Fred TEYSSANDIER, il s’élance également sur le trail des glières ce dimanche 2 Octobre, dans le format original de course en duo, ou les deux partenaires doivent réaliser ensemble,  les 67km et 4500m de  dénivelé positif !!! Un type de parcours dont Fred est habitué, lui qui il y a quasiment 1 an, était à deux doigts du top 30 à la diagonale des fous !! (32ème !!!!). Une fin de saison orientée « duo » pour Fred puisque le 3 décembre prochain, j’aurai le plaisir d’être au départ de la Saintélyon avec lui, ou nous défendrons les couleurs du « team sco-training.com » en essayant de s’approcher voire de monter sur le podium du relais à 2, autour duquel nous tournons sans nous y arrêter ces dernières, avec Franck Berlioz mon fidèle équipier qui ne sera pas de la partie cette fois-ci, car un heureux évènement (enfin deux !!!) l’attend (ent)d’ici là, et des nuits courtes…….comme à la Saintélyon !  Encore deux mois de préparation pour que nous arrivions affûtés sur la doyenne des courses nocturnes !

Et la belle aventure continue pour Robin Faricier,  après son podium national individuel en course de montagne, puis top 10 et podium international aux championnats d’Europe, Robin avait cette fois rendez-vous avec ses premiers championnats du monde de la discipline en Bulgarie à Sapareva Benya, le 11 septembre dernier. 15 jours après sa belle victoire aux 10km du trail des Vallées, fin août, qui entraient dans sa préparation finale pour parfaire sa base de vitesse , Robin s’élançait sur ces championnats du monde avec confiance, en compagnie du « team Butter » avec qui il avait ramené le bronze des championnats d’Europe !!!

Une course de haut-niveau,  rondement menée avec un final à couper le souffle dans lequel Robin a remonté 9 places dans le dernier kilomètre, pour finir à la 19ème place au scratch, ce qui classait l’équipe de France à nouveau sur la 3ème place du podium, grâce à cette 19ème place, et aux classements conjugués de  Sylvain Cachard, 18ème et  Johann Baujard, 12ème.

Sacré performance pour ponctuer cette riche saison de course en montagne, et beaucoup d’espoirs pour Robin qui sera toujours ‘Junior’ la saison prochaine, et qui a une belle marge de progression pour poursuivre sa quête de podiums internationaux ! Félicitations et une fois de plus, CHAPEAU à Robin pour cette saison exemplaire !

Contact

Sports collectifs

Restez en contact

Inscrivez vous à notre newsletter

Nouveaux membres

  • fullmoonintact
  • noiselessvomitory
  • spoonssecret
  • publishingwoodpecker
  • stairsunicyclist